Le meilleur moyen de faire son café

Le café se place en DEUXIÈME position sur le podium de la boisson la plus bue… après l’eau.

Cela signifie que des centaines de millions de personnes se font un petit sérré, un déca, un allongé ou un double expresso tous les jours et plusieurs fois par jour.

On a estimé à 2,5 milliards de tasses de cafés consommées chaque jour !! Un véritable TSUNAMI caféiné.

Aussi, qu’en est il des conséquences écologiques et sanitaires des nombreux modes de préparation existants ?

meilleures solutions pour préparer le café, Capsules, dosettes ou Filtres
Filtres, Dosettes ou Capsules ?

On a décidé d’enquêter pour vous proposer les meilleures alternatives.

Filtres, capsules ou dosettes de café : le meilleur et le pire pour l’écologie et notre bien-être.

Aujourd’hui, chaque consommateur a un large choix pour faire son café :

  • Filtres en papier, Filtres en coton, en Lin ou en Inox.
  • Capsules en papier
  • Dosettes en plastique, en aluminium ou en inox

Et ce choix a une incidence non-négligeable, positive ou négative, sur son bien-être et notre planète.

Sans vous spoiler la conclusion de cet article, le choix à PRIVILÉGIER est aussi bon pour notre santé que pour l’environnement ! 🙂

1 – Le café réalisé avec des filtres jetables ou permanents.

Les filtres jetables en papier.

Ils peuvent être de piètre qualité et blanchis par des produits nocifs comme du chlore. Avec une eau bouillante, ces composés passent directement dans votre boisson. Les fabricants ont tenté d’y remédier en proposant des filtres non blanchis et sans colle avec un papier 100% végétal.

Mais la question des déchets se posent toujours. C’est une solution à éviter ou à limiter. D’autant que les cafetières sont quasiment toutes fabriquées avec des composants en plastique.

Les filtres permanents en Lin.

C’est une très bonne méthode. Il faudra vérifier que le Lin n’a pas été traité, pas teint et non blanchi. Ce procédé évite tout déchet. L’idéal est de prendre une marque dont le Lin a été cultivé en bio et fabriqué en France pour limiter son incidence « Transport » et la pollution des sols. En associant ce filtre en Lin avec un support inox, vous avez là une excellente solution durable. 🙂

Les Filtres permanents en Inox.

C’est également une bonne méthode qui évite de jeter tous les jours un ou plusieurs filtres. L’inox est robuste et se rince facilement. Il ne rejette pas de composés nocifs dans les boissons. Même avec la chaleur. Il faudra juste être attentif à en acheter un sans aucun plastique. Car certaines marques mélangent du plastique (moins cher) et de l’inox.

Les cafetières à piston.

C’est un classique pour faire son café. C’est un achat durable, sans déchet et bon pour la santé si vous prenez les mêmes précautions d’en acheter une sans aucun élément en plastique. Du verre et/ou de l’inox uniquement.

ATTENTION, certains chercheurs ont pointé du doigt ses effets sur la santé :

Pour les préparations de café sans filtre, il peut y avoir une incidence de deux composés du café : Le Cafestol et le Kahweol. Mais des incidences négatives… ET positives !!

D’un coté des risques d’augmentation du taux de cholestérol. Et de l’autre des effets bénéfiques sur les inflammations et la cancérogenèse (transformation d’une cellule normale en cellule cancéreuse).

Il semblerait que le problème ne se pose que pour une consommation exagérée de café. Plus de 6 tasses par jour.

Dans tous les cas, ce procédé a l’avantage d’éviter l’achat et l’utilisation d’une cafetière (souvent en plastique…).

Personnellement, j’adore regarder mes enfants appuyer sur le piston de la cafetière et voir le liquide remonter tout délicatement, jusqu’à créer une jolie mousse.

Vous souhaitez recevoir les tests sur les meilleurs cafés ?
Inscrivez vous


2 – Le café réalisé avec des capsules ou dosettes.

Les machines à capsules et dosettes ont réussi à démoder nos anciennes cafetières. C’est pourtant un désastre écologique. 🙁

En 2018, on a estimé à 9 milliards de capsules utilisées sur l’année !! C’est monstrueux. Sans compter les centaines de millions d’emballages de ces produits et la pollution liée au transport de ces marchandises.

Que ce soient les capsules en aluminium et en plastique. Ou les dosettes en papier. C’est à éviter. Pour respecter notre terre et ses océans.

Concernant notre santé, un même problème se pose. Quand il y a de l’eau chaude au contact de matériaux comme le plastique, l’aluminium ou le papier traité : des composés se mélangent à ce que vous avalez.

Ce sont de petites doses, mais cumulées sur une vie entière, cela peut devenir délétère.

Un compromis : les capsules réutilisables.

Si on vous a offert une cafetière de ce type. Ou si vous l’avez acheté sans connaître les conséquences environnementales et sanitaires, nous pouvons vous conseiller un moindre mal : La capsule rechargeable en inox.

Par contre, nous n’avons pas trouvé de dosette rechargeable en inox. Si vous connaissez un fabricant, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaires.

En conclusion

Les choix les plus simples sont souvent les meilleurs…et les moins coûteux.

Pour nous, la meilleure solution reste donc l’utilisation d’un filtre permanent en inox ou d’une cafetière à piston en verre et inox. Vous y ajouter une eau chaude mais pas bouillante et un café moulu bio de la meilleure qualité. Et il ne reste plus qu’à déguster. 🙂

Nous espérons que cet article vous a apporté quelques connaissances supplémentaires. Nous ne pensons pas détenir la vérité. Nous avons nous même fait de nombreuses erreurs. Mais à notre échelle, nous tentons de faire prendre conscience de l’importance d’un acte d’achat à ceux qui nous entourent et à ceux qui nous lisent. Nous souhaitons partager les meilleures solutions pour que consommation soit synonyme de respect de la planète que nous allons laisser à nos enfants, petits-enfants, neveux et nièces. Et synonyme de protection de notre santé et celles de nos proches.

Vous avez d’autres solutions et d’autres recommandations de produits ou un avis. Laisser vos commentaires.

Laisser un commentaire