Yuka et Nutri-score, arnaque ou fiable ?

Notes Yuka et Nutriscore. Des résultats contestables !

Je vous raconte la scène.

C’est un samedi matin. Je suis entrain de faire mes courses. Je suis au rayon « conserves ».

Une maman et sa fille sont en train de scanner un produit avec une APPLICATION qui ressemble à la célèbre Yuka.

14 millions d’utilisateurs tout de même. Encensée par la presse et ses utilisateurs.

Pour une boite de raviolis. Je me dis que « la NOTE va être sévère« …

Et puis j’entends « Génial… super note…allez on en prend 3 boites« 

*#QUEQUOICA*: !!! Mon cerveau ne comprend pas et mes yeux s’écarquillent… What ?? Impossible, j’ai du mal entendre.

Je veux en avoir le coeur net, je m’empresse donc d’aller SCANNER cette boite de raviolis. Et en prenant la conserve, que vois je ? un Nutri-score A !! Soit la meilleure note possible…

Yuka me le CONFIRME ensuite avec un score de 94/100 >>>> Excellent

note yuka raviolis zapetti bio

Il doit y avoir une ERREUR. Je n’en crois tellement pas mes oreilles et mes yeux que le soir même, je regarde tout ce que je vois sur internet sur YUKA et Nutriscore. Et là, les bras m’en tombent ( de très haut ).

Le fonctionnement de Nutriscore – Les erreurs et incohérences.

Pour résumé, les résultats de Yuka sont basés majoritairement sur le Nutri-score. Qui lui même a été créé par openfoodfacts. Une association à but non lucratif gérée par des VOLONTAIRES qui proposent leurs services bénévolement pour noter et entrer les informations sur de très nombreux produits du commerce.

J’avais l’innocence de croire que les notes étaient attribuées par des experts et des gens de la profession. Indépendants et payés pour faire cela. Et bien non, ce sont des bénévoles qui le font. Je n’ai rien contre les bénévoles. J’adore le bénévolat. Mais je m’attendais à quelque chose de plus « structuré », de plus « officiel ». Visiblement, ça n’est pas le cas.

Un calcul du Nutri-score bien aléatoire.

Je creuse davantage le site openfoodfacts et recherche les notes de mes raviolis Zappeti Bio

Banco, je trouve la photo de la boite de conserve. Elle est notée NIVEAU B… et non A comme sur l’étiquette de la conserve. Une erreur de qui ? De la marque ou de NUTRI-SCORE ? On ne saura pas mais cela ne présage pas de la plus grande rigueur.

Note nutriscore raviolis zapetti bio

Je continue d’analyser les informations sur cette conserve et je vois que la boite de raviolis est classée NOVA 4 c’est à dire un produit ultra-transformé. Alors, soit j’ai loupé un épisode mais pour moi, les produits ultra-transformés ne sont pas forcément hyper bons pour la santé. Ils ne méritent donc pas une note B!

Pour Nutriscore et Yuka, ces raviolis ont pourtant le droit à une super note.

Il est 00h05, mes yeux commencent à plisser mais je creuse encore…
Je m’aperçois que je peux m’inscrire sur le site ( en 3 clics ) et que je peux MODIFIER moi même les fiches produits ! Je n’ai rien modifié bien entendu. J’espère juste qu’il y a une modération qui vérifie tout cela.

Car ces notes sont utilisées par l’application alimentaire YUKA la plus téléchargée en France. Des millions de gens font confiance à Yuka. Ils ont fait des dons pour le développement de cette application. Comment est il possible que cela ne soit pas plus rigoureux. Les bras m’en re-tombent une seconde fois. Et ça n est pas fini…

Le Nutriscore ne prend pas en compte le Bio.

En tapant Nutri-score sur google, je tombe sur mangerbouger.fr le site du gouvernement qui fait la promotion du Nutriscore. Et que vois je ? Et bien que le nutriscore ne prend pas en compte les pesticides contenus dans les aliments notés. Le label bio vient en plus du Nutriscore. Ca n’a, tout simplement, pas de sens. Les consommateurs souhaitent de plus en plus manger des produits sans pesticides. C’est devenu un CRITERE MAJEUR d’achat. Ou de non-achat.

J’imagine que c’est politique. Et que le gouvernement n’a pas voulu aller trop loin dans ses recommandations. Mais ces INCOHERENCES trompent le consommateur qui pensent que l’application et Nutriscore leur indiquent une certaine vérité.

Affirmons le franchement, ça ne correspond pas à la vérité.

Je vais prendre un autre exemple. Celui du Coca Cola Zéro. En cherchant sur la base Openfoodfacts, vous constatez que ce produit obtient une très bonne note : B ! La médaille d’ARGENT sur la notation Nutriscore…

Encore une fois, on ne peut pas dire que du CocaColaZéro est bon pour la santé. Alors que c’est le sentiment que nous donne cette notation.

Comme MOI, je ne pense pas que VOUS : parent, grand-parent, oncle, tante, vous donneriez aux plus petits, des raviolis et du cocacolazéro tous les jours en estimant que c’est bon pour leur santé.

Il m’est impensable de ne pas en parler. Il me paraît INCONCEVABLE que cette maman bien intentionnée puisse penser qu’acheter des raviolis en boite est un achat santé pour elle et sa petite fille.

Le fonctionnement de Yuka – Des ajustements à faire.

J’ai lu des articles. J’ai écouté des podcasts concernant Yuka. Les fondateurs ont l’air très sympathiques. Leur volonté de simplifier la compréhension de ce que l’on achète semble SINCÈRE.

L’idée est très bonne, tout à fait louable, mais la réalisation manque de précision.

Leur système de notation est un peu meilleur. Mais 60% des notes viennent de Nutri-score.

J’espère qu’ils ont prévus rapidement de modifier leur PROCESSUS de notation. Pour éviter que de trop nombreuses personnes ne finissent par considérer un plat ultra-transformé comme un plat du quotidien.

Nous le rappelons, la meilleure ALIMENTATION pour soi et pour la planète reste des produits bruts, bio que l’on cuisine soit même.

Luc, CYGAIA.COM

Laisser un commentaire